L’image d’EELV

Ben ça alors…Nous n’avons jamais été en aussi mauvaise posture et nous arrivons en tête des opinions favorables. Les Français aiment les écologistes qui se prennent des gnions à leur place mais ne votent pas pour eux. L’électeur est stratège. Il sait surtout pour qui il ne veut pas voter et s’organise en fonction du mode de scrutin. Il faut donc attendre que les autres s’emparent de nos combats pour que la transition écologique ait enfin lieu dans ce pays.

Courage malgré tout à Jeannie et David, à Jean-Jacques et Françoise pour ces législatives !

Remonter