L’équipe d’animation

Photo prise dans les rues d’Annecy le 1er mai 2012 par Jessica Bosseaux

De gauche à droite : Annette PERRIER, Bernard DUTRUEL, Annie COLLINET, Marie-Cécile ROTH, François ASTORG et Daniel DEBIOLLES (caché derrière François).

L'équipe d'animation en conférence de presse

L’équipe d’animation en conférence de presse

Vendredi 1er mars 2013, le groupe local d’Annecy EELV avait invité la presse au restaurant La Coupole dans le but de faire connaître les projets d’EELV pour l’agglomération d’Annecy avec en perspective les municipales de 2014.

Chacun des membres du bureau était chargé de présenter un aspect des préoccupations majeures des écologistes: de l’organisation des filières de recyclage, en passant par la rénovation des bâtiments anciens, l’amélioration des transports et de la circulation dans le but de diminuer la pollution, la construction de logements aidés et de logements intermédiaires pour éviter l’abondance de logements « placements patrimoniaux » à des prix au mètre carré inabordables pour les plus modestes.

Les exposés comme les réponses aux questions des journalistes ont été riches en propositions et initiatives. Plusieurs fois dans les échanges les choix d’investissements adoptés par l’équipe municipale actuellement en place, sont apparus comme passéistes et inappropriés.

Pour les écologistes, il faut faire face à des enjeux nouveaux, donc travailler à des solutions innovantes et se projeter vers l’avenir.

Concernant les municipales de 2014, les discussions avec les partenaires politiques sont en cours.

4 commentaires pour “L’équipe d’animation”

  1. Bonjour,

    Vers Novembre 2015, je me suis inscrit à EELV, j’ai payé ma cotisation et aussi 10 euros pour participer au forum logement. Je n’ai jamais eu de retour, si ce n’est une confirmation du paiement par ma banque. Donc je ne sais pas qui fait quoi pour les cartes d’adhérents mais je suis assez contrarié.
    Sinon sur le fond je suis avec vous et j’ai envoyé un mail à Eric Selosse, sur le groupe du Genevois, dont mon village dépend pour participer.
    J’attend votre réponse, merci de votre attention,
    Cordialement, Slimane

  2. Nous vous contactons très bientôt, merci pour ce message.

  3. Bonjour,
    Le réseau Sortir du nucléaire invite chaque candidat-e à afficher ses positions par rapport à une sortie du nucléaire de notre pays. Pour signer cet appel merci de vous rendre sur cette page web : http://sortirdunucleaire.org/Candidat-e-depute-e-je-signe-l-appel-arretons-les
    Cordialement
    Estelle

  4. Bonjour,
    N’ayant pas pu prendre la parole durant la dernière concertation publique à Veyrier du Lac jeudi 13 décembre2018, j’ai discuté rapidement avec François Astorg pour lui soumettre mes idées. Les voici:

    _ l’urgence est de diminuer fortement et rapidement le nombre des voitures sur les routes; seul un co-voiturage efficace, convaincant et incitatif financièrement peut y parvenir. L’agglomération d’Annecy se contente faire la pub pour des sites payants qui n’ont pas encore prouvé leur efficacité alors que ce devrait être le rôle de l’état donc gratuit. Les préfectures détiennent les coordonnées de tous les propriétés de véhicules; elles devraient leur envoyer un courrier papier expliquant les bienfaits environnementaux pour la collectivité et gains financiers pour les particuliers grâce au co-voiturage. Elles devraient faciliter les rencontres des personnes faisant régulièrement les même trajets en organisant des « speeddattings » dans les mairies voire dans des cafés. Il suffirait seulement de prendre en photo les plaques minéralogiques pour connaitre le parcours de chaque voiture. Il est facile pour un logiciel de les classer chronologiquement donc de savoir quand, à quelle fréquence et quelle voiture fait tel trajet. Les « speeddattings » serviront à la rencontre des plaques minéralogiques et non des personnes pour ne pas être en infraction avec la loi. Evidemment cette idée est à perfectionner pour être acceptée par la préfecture; toute amélioration sera bienvenue.
    _ Avant un éventuel accord de la préfecture et de l’agglomération d’Annecy, un travail militant s’impose; dès l’arrêt du mouvement des GILETS JAUNES, tenir des pancartes aux heures de pointes, aux entrées et sorties des villes incitant au co-voiturage, dénonçant le tunnel du Semnoz. Tous les sympathisants, militants et bénévoles des associations sont les biens venus.
    _Pour finir, le budget prévu pour la construction du tunnel doit servir à améliorer l’isolation des maisons et bâtiments, à favoriser les chauffages les moins polluants.

    Cordialement et à votre disposition

Laissez un commentaire

Remonter